PRIORITE VITESSE

28 MARS 2018

Mais que d'eau, que de pluie en ce mercredi 28 Mars 2018 ! Une sortie au golf était prévue le matin. Nous avons dû nous replier dans la salle Les Cigognes à l'Aunis pour un exercice de photos abstraites.

ABSTRACTIONS VENDEENNES

Une photographie dite abstraite ne va pas nécessairement signifier la même chose pour tout le monde, chacun l’interprètera à sa façon ; elle laisse place à l’imagination et nous aide à nous concentrer sur la texture et la couleur plutôt que sur l’ensemble d’un sujet (réf : leblogphoto.net).

Vous avez déjà vu des photos abstraites sur Internet réalisées avec le l'eau et de l'huile, liquides non miscibles. C'est le principe de cet exercice !

Pour le matériel, il faut un appareil photo, un plat de cuisine plutôt carré et transparent, un micro-ordinateur, un écran supplémentaire ou une tablette, des câbles de liaison et des cales pour poser le plat.

Il faut (on peut) préalablement télécharger des fonds d'écran colorés (colorful wallpapers).


abstractions 7


On affiche un fond d'écran, on connecte l'écran supplémentaire, on le protège par un film transparent (protection éventuelle contre les projections d'eau). Le plat est posé sur des cales au-dessus de l'écran. On verse l'eau et l'huile. Par éclairage de l'écran, la lumière du fond d'écran éclaire l'eau et huile qui ne se mélangent pas. Il reste à produire les bulles en remuant un peu la mixture.

Nos photos ont été réalisées soit avec smartphone soit avec un réflex. La vitesse d'exposition varie entre 1/20 et 1/60 en fonction de l'ouverture (200 ou 400 ISO). Pour un travail précis, il faut utiliser l'appareil sur pied.

Un autre variante consiste à utiliser d'autres produits comme le lait, le liquide vaisselle ou des pigments colorés.


abstractions 5


Le lait ne laisse pas passer la lumière, il restera dans le fond du plat créant ainsi des taches sombres qui ressemblent un peu aux photos astronomiques. A vous de créer des zones de passage de la lumière. Le liquide vaisselle crée des bulles claires et transparentes en surface et les pigments colorés, qui contiennent de l'eau, descendent au fond du plat. Ces taches ne laissent pas forcémént passer la lumière. 


abstractions 4


Pour la post-production, vous retoucherez ou non à la saturation, la netteté (sharpening) et éventuellement le cadrage (cropping).

Nous étions 15 photographes amateurs dans cette salle à nous initier à cet exercice et nous y avons pris beaucoup de plaisir ! A vous maintenant.


APRES-MIDI AU GOLF DE LA FAUTE-SUR-MER

Le swingAprès le repas, nous avons bénéficié d'une petite éclaircie. nous avons donc tenté de mettre en pratique nos exercices : Aborder la photographie de vitesse at améliorer notre cadrage.

Nous nous sommes répartis en deux groupes. Le premier pour photographier le swing (au practice) et le deuxième, sur le green (au putting), pour photographier l’approche d’une balle (le putting). Les experts golf étaient Lionel et Alain.

Aborder la photographie de vitesse ; golfeur au swing

Révision de quelques règles photographiques (sur la photographie de vitesse par l’expert photo)

Notre objectif photo : Mettre sur une même image, le golfeur, le swing et le départ de la balle (avec ou sans flou de vitesse).

Infos pratiques : C’est une photo "sportive", il conviendra donc de réviser ses modes "sport" ou "priorité vitesse" suivant le cas. Mode Vitesse, ou V ou Tv ou sport. 1/1000eme minimum plus si possible 1/4000eme, mode rafale si disponible.

Prise de vue : Sur le practice, il faudra photographier le golfeur de face pour des questions de sécurité.


Au golf : golfeur, balle et swing : objectif atteint !


Faire plusieurs photos en tentant de figer le geste au départ, en montée avec le départ de la balle. Il faudra s’y reprendre à plusieurs reprises. En accord avec le golfeur, vous donnerez oralement le top du départ pour le geste. On appuie sur le bouton un peu avant l’arrivée du club sur la balle. Au 1/200eme, l’effet est intéressant : les bras, le club sont flous (c’est un flou de vitesse). Au 1/1000eme le club et la balle sont encore flous (c’est toujours un flou de vitesse), au 1/4000eme la netteté apparaît. Bonne photo !


Aborder son cadrage ; golfeurs le green

Révision de quelques règles photographiques (cadrage, règle des tiers, contre-plongée par l’expert photo)

Notre objectif photo : Placer, de face, sur une même image : le piquet du trou, le numéro du trou, l’arrivée de la balle et le golfeur en respectant les règles de cadrage.

Infos pratiques : Mode ouverture, ou Av ou automatique, au choix.

Prise de vue : Sur le green, il faudra photographier le golfeur de face pour photographier l’arrivée de la balle au trou.


golf au green


C’est un exercice de cadrage ou de prise de vue. Attention au placement du piquet du drapeau (pas devant la trajectoire de la balle, pas devant le golfeur, le numéro doit être visible) et aux éléments parasites d’arrière-plan (les autres photographes). En accord avec le golfeur, vous donnerez oralement le top du "putt", vous attendrez l’arrivée de la balle, à proximité du trou, pour déclencher.

Il faudra réaliser une photo presque en contreplongée. Pour cela il faudra placer l’appareil le plus près du green, voire s’allonger si possible ! C’est sportif et bon pour les articulations.


Marie-France au green


Ces différents exercices ont été réalisés et plusieurs photographes amateurs ont atteint leurs objectifs. Bravo aux photographes tranchais !

Site des photographes tranchais © ATPA

Please publish modules in offcanvas position.