NOIRMOUTIER

Le soleil, de la partie, ne nous a pas quittés de la journée, nous permettant de beaux clichés.

LES MARAIS MOUNET

Nous avons commencé par une visite au Marais Salant Mounet, à l'Epine, où Karine, la saunière, nous apprend tout sur le sel et sa récolte, ainsi que sur quelques herbes aromatiques telles que la salicorne, que nous dégustons en apéritif.

L'ILE AUX PAPILLONS

Après le déjeuner, nous allons à l’Île aux Papillons.

Une charmante guide nous y attend et nous explique la vie des papillons, dont quelques-uns sont en train de sortir de leur cocon derrière une vitre, puis nous invite à suivre leur évolution dans un jardin exotique, égayé par le bruit de cascades d’eau et des cris de deux ou trois perruches peu farouches qui nous escortent.

Nous essayons tous de photographier le MORPHO PELEIDES d’Amérique centrale dont la face supérieure des ailes est d’un bleu extraordinaire. Mais dès qu’on arrive il se dépêche de fermer les ailes et nous ne voyons que la face inférieure qui est de très jolis tons de bruns, mais pas du bleu recherché !

PHOTOGRAPHIER LES OISEAUX

Vers 15h30 Gérard nous a fait découvrir les oiseaux de l’île (plein de photos en vue et surement des exercices …),

La troisième visite se passe dans une réserve ornithologique sous la conduite de Gérard, un familier de l’endroit. Les lagunes sont couvertes de nids où voisinent bruyamment mouettes mélanocephales, sternes pierregarins et échasses blanches, entourés de leurs jeunes qui s’essayent a nager et voler.

C’est à regret que nous quittons l’ile de Noirmoutier, la tête plein de jolis souvenirs et nos appareils photos témoins des trois exercices que nous devions faire ce jour là : une photo au ras des pâquerettes, c'est-à-dire du sol, un diptyque et une photo floue.

LES EXERCICES

1.Réalisez un diptyque d’un sujet, photographiez un sujet « au ras des pâquerettes », et réalisez une photo floue avec la méthode de votre choix (flou de profondeur de champ, flou de vitesse ou flou de bougé).

Site des photographes tranchais © ATPA