PHOTOGRAPHIER LES COUCHERS DE SOLEIL

Les couchers de soleil (ou les levers) sont des incontournables à la plage, en safari, en croisière, en voyage… Photographier le coucher de soleil n’est pas, en soi, une prouesse technique. Voici quelques astuces destinées à améliorer ces moments sublimes dus aux couleurs chaudes des derniers (ou des premiers) rayons du soleil de la journée.

Avant de vous déplacer, consultez la météo pour connaitre exactement l’heure du coucher ou l’heure du lever, vous pourrez alors mieux vous organiser, consulter votre check-list et préparer votre matériel photo.

coucher de soleil zambeze   coucher de soleil egypte louxor
Coucher de soleil sur le Zambèze   Coucher de soleil sur le Nil

CLIC-CLAC, C'EST BIENTOT DANS LA BOITE !

Lorsqu’il se couche (ou se lève), le soleil est de couleur orange ou rouge. Vous pouvez revoir avec intérêt vos cours de physique pour vous remémorer les raisons physiques. 

On parle très fréquemment des « golden hours ». C’est une période particulière qui s’étend 30 minutes avant le coucher du soleil, jusqu'à 1 heure après le coucher du soleil.

Durant cette période (ces fameuses golden hours), la lumière est plus douce et la différence d’intensité entre les basses lumières et les hautes est moins important qu'en pleine journée ou lorsque le soleil est au zénith. Vous risquez moins les zones brulées ou bouchées, et de plus, les couleurs sont beaucoup plus chaudes et plus chatoyantes. Vous allez faire de la belle photo.

En fonction des saisons, ces heures varient. La période estivale vous obligera à vous lever vers 5 heures du matin. Il faut se tenir prêt pour ne pas rater ce moment qui va se limiter à quelques minutes car le soleil se levant ou se couchant très rapidement, les variations de lumières seront également très rapides. Deux prises de vues à quelques minutes d'écart peuvent être très différentes. Et si en plus vous souhaitez avoir un sujet mobile (un sujet, un animal qui se déplace), il ne vous restera que quelques minutes pour agir.

Partez donc avant le coucher ou le lever du soleil, histoire de repérer les lieux et de peaufiner les réglages.

Vous disposez de copieuses ressources sur Internet pour récupérer toutes les informations nécessaires : les horaires, la météo.

coucher de soleil kenya   coucher de soleil kenya baringo
 Lever de soleil au Kenya    Coucher au Kenya

BIEN SOIGNER LE CADRAGE ET LA COMPOSITION

LE CADRAGE

Le cadrage est la mise en place du sujet dans les limites du cadre du viseur d'un appareil de prise de vues.

En schématisant, le choix du cadrage se résume à 2 cas : Pour le format : horizontal ou vertical et pour le plan : large ou serré. 

Le format horizontal ou  paysage correspond à la vision humaine. L’image apparaît équilibrée et stable. C’est classiquement le cas de la photo de paysage (mais pas que !).

Le format vertical, ou portrait apporte une impression d’action et de proximité. L’œil balaye la photo de haut en bas, les zones froides sont situées en haut et en bas. C’est plutôt le cas de la photo de portrait.

Un cadrage large va éloigner les bords de la photo du sujet.  L’environnement du sujet est prépondérant. Ce n’est plus une photo d’un sujet isolé, mais un doublet sujet et environnement qui sera photographié.

Si vous vous tenez près du sujet, vous aurez à monter une courte focale, un grand-angle.

Le cadrage serré va resserrer le cadre de la photo sur le sujet. Il pourra toucher les bords de la photo dans un cadrage rapproché. Pour un cadrage serré, Si vous vous tenez éloigné du sujet, vous aurez à monter une longue focale, un téléobjectif.

LA COMPOSITION

La composition photographique consiste en l'arrangement délibéré des éléments visuels d'une photographie. Le but est de choisir et de disposer ces éléments de façon harmonieuse de façon à communiquer des idées et des impressions au spectateur ou au lecteur.

La composition est l'un des éléments majeurs en photographie. Sur bien des points, elle s'inspire des règles de composition de la peinture occidentale.

La règle des tiers est l’une des règles canoniques de la composition. si vous voulez des compléments très poussés, je vous conseille de lire "Composition et couleur en photographie" d'Harald Mante.


 UN JOUR AVEC DES NUAGES

Photographier un coucher de soleil lorsqu’il y a des nuages va renforcer le côté dramatique de l’image. La photo aura un impact plus fort et le soleil ne sera pas isolé.

En l’absence de nuages, essayez de trouver un élément qui vous semble intéressant et cadrez-le au premier plan. Ajoutez un sujet, une personne éventuellement. On peut aussi se focaliser sur le premier plan, et chercher le plan le plus intéressant. Rajoutez dans le ciel un objet inattendu comme une trainée d’avion, un vol de migrateurs, un avion, un oiseau par exemple.

ET LA PLAGE EN VENDEE ?

S’il n’y a que la plage, la mer et le ciel, la photo risque d’être banale. Il faudra donc rechercher un avant-plan ou un bel arrière-plan pour ajouter une dynamique à l’image.

coucher de soleil griere 2   coucher de soleil ecluse
Quelques ganivelles, par exemple   L’écluse à poissons sur l’estran rocheux.

Pour cette photo de l'écluse à poissons, j'’ai attendu jusqu’à 18h20 le coucher du soleil. Plus bas, le soleil aurait donné des couleurs rouges que je ne voulais pas, trop haut des couleurs trop jaunes. 
La table des marées donnait, ce jour-là, une coïncidence entre l’heure du coucher du soleil et une marée basse de coefficient faible. La météo était bonne alors que le lendemain elle signalait l’arrivée d’une couverture nuageuse. C’était donc le jour de la PHOTO ou pas !
Je me suis ensuite déplacé le long de l’écluse pour m'imprégner du cadre. Deux essais pour régler l’exposition (0 et -2IL) et je suis parti à la recherche du cadrage qui me plaisait.
J’ai joué l’intersection du reflet du soleil à droite avec l’extrémité d’un des murs de la pêcherie. Soleil à gauche, le cadrage ne fonctionnait pas.
Un peu de souplesse pour baisser l’horizon, et clic-clac 3 photos dont celle-ci.
Au post-traitement, j'ai effectué un léger recadrage et augmenté un peu la clarté. Enfin une légère correction des ombres a été appliquée. (EXIF) Canon EOS 7D Mark II, Av, One Shot, 24 mm, ISO 400, f/14, -2IL

coucher de soleil 1 330   coucher de soleil 2 330
Ici, quelques rayons qui diffractent   Encore des Ganivelles


UN PEU DE TECHNIQUE

LE BON OBJECTIF

C’est aussi un critère à prendre en compte lorsque l’on veut photographier un coucher de soleil.

L’objectif grand-angle vous permet d’englober une grande partie de l’image, rendant le soleil assez petit sur l’image mais suffisamment agréable à regarder si vous incluez un premier plan.

Avec un grand-angle, utilisez la règle des tiers, mais si vous souhaitez mettre en valeur le premier plan, alors cadrez deux tiers de sol et un tiers de ciel. L’inverse donnera plus de l’importance au ciel.

Et si vous montiez un téléobjectif ? Alors, le soleil sera plus gros à l’horizon.

Les modes à utiliser

Le mode automatique est certainement ce que l’on utilise le plus souvent comme réglage. La plupart des couchers du soleil sont réalisés par des smartphones, des compacts ou des bridges réglés en automatique.

Ce n’est pas une bonne idée car vous ne maitrisez pas l’exposition. L’appareil répond au logiciel interne mis au point par les ingénieurs de la firme. Il va tenter de corriger l’exposition pour vous donner une belle photo claire et sans la couleur dominante orange.

Premier niveau : utilisez le mode « coucher de soleil »

Dans le menu des appareils, il existe un mode scène « coucher de soleil » dont les réglages sont faits pour préserver les couleurs chatoyantes de ces instants. Utilisez-le, cela fonctionne très bien.

Mais l’usage d’un hybride ou d’un reflex vous donnera plus de souplesse. Ils offrent une meilleure dynamique photographique, une meilleure gestion du bruit et une meilleure qualité d’image. Ils gèrent le format RAW. Ils permettent d’utiliser le mode manuel ou semi-automatique et de sous-exposer de plusieurs diaphragmes.

Vous tentez le manuel ?

Pour réussir un beau coucher de soleil, vous devez exposer pour les hautes lumières : le soleil étant en dehors de votre cadre, pointez votre appareil sur le ciel, dans une zone la plus lumineuse possible. Maintenez le déclencheur appuyé à mi-course (l’exposition est alors mémorisée), recadrez votre sujet et prenez la photo. Vous pouvez, en plus, corriger l’exposition de quelques diaphragmes (il faut essayer quelques valeurs). Vous pouvez ainsi obtenir de magnifiques silhouettes.

coucher de soleil 1 330   coucher de soleil 2 330
Ici, quelques rayons qui diffractent   Encore des Ganivelles

Quant à la sensibilité, optez d’entrée pour une valeur de la sensibilité assez basse (200 ISO). Augmentez-la au fur et à mesure que la luminosité décroît (il faut allez vite),

Pour la balance des blancs, si vous êtes en .jpeg, réglez-la sur « lumière du jour » pour conserver des couleurs chaudes ou sur « temps nuageux » si les photos vous semblent ternes. Si vous êtes en RAW, réglez la balance des blancs en automatique.

Enfin pour le temps de pose, plus il est élevé, plus le ciel et les nuages sont détaillés.

lever de soleil camargue 1   lever de soleil camargue 2
Lever de soleil en Camargue

Dans cet exercice, à gauche, j'ai fermé le diaphragme au maximum. De cette façon, une étoile à 6 branches apparait. Les six branches correspondent au groupe de lentilles de l'objectif. Ce groupe comprend donc 6 lentilles. Amusant non ?


ET QUE FAIRE EN POST-TRAITEMENT ?

Photographiez toujours en RAW, vous aurez une plus grande marge de manœuvre pour corriger l’exposition, éventuellement la balance des blancs, le contraste et la saturation des couleurs. Il faut prendre l’habitude de travailler en RAW.

Si vous photographiez en .jpeg, vous aurez moins de possibilités. Certains logiciels de correction ne traiteront pas tous les paramètres (le bruit par exemple).

Il faudra, pour commencer, « dérawtiser » vos photos. C’est fastidieux si vous en avez beaucoup, mais nécessaire.

En post-traitement, vous pourrez jouer régler les paramètres de base comme le contraste, la saturation des couleurs, la balance des blancs et la netteté.

Les commandes sont fonction du logiciel utilisé (Lightroom, Photoshop Eléments, Photoshop, Affinity photos…). De nombreux tutoriels sont disponibles sur Internet.

soleil indien   soleil tranchais   soleil romantique
Autres couchers de soleil ici ou là

Rendez-vous au tas de sable, au prochain coucher de soleil  !

livres
Technique photo (Maj 14 Sept 2018)
Des logiciels utilisés...
Un peu de culture photo (Maj 14 Sept 2018)
Des voyages photographiques...
articles recents
Le Noir et le Blanc...(Maj 24 Sept 2018)
Filez moi le fond ! (Maj 20 Août 2018)
Construire des châteaux de sable...
Le coucher de soleil...
La critique photo...
Tous les articles photos parus sur le site...
Toutes les fiches à télécharger