Le pavillon de l'Aunis

Photographier les champignons

Présentation

Qui, au printemps ou à l'automne, n'a pas admiré les champignons de nos prés ou de nos sous-bois, aux formes et couleurs si variées ? En effet, ce monde étonnant renferme plus de 100 000 espèces différentes au monde, de toutes tailles et vivant dans tous les milieux...

Les champignons dits "supérieurs", des bois et des prairies, se présentent souvent sous la forme d'un pied portant un chapeau, mais il en existe d’autres sortes : de petits buissons (clavaires), des langues sur les troncs des arbres (fistulines), des coupes (pézizes), des sphères (vesses-de-loup) …. En France, on compte trois à quatre mille espèces.

Ces champignons sont des eucaryotes pluricellulaires ou unicellulaires. Ils sont, en fait, la « fructification » temporaire et visible d'un organisme à caractère plus durable et plus discret, le micromycète, dont la structure filamenteuse constitue le mycélium.

Le champignon est un sujet qui se prête à la photographie. Voici une petite analyse de l’ATPA.

lactaire délicieux   lactaire délicieux   lactaire délicieux   lactaire délicieux
Série de Lactaires par Michel Michel  Cliquez sur les vignettes SVP

L’environnement

Dans la  forêt, il faut faire attention ou l’on met les pieds. Il faut observer avant de photographier, prendre le temps et trouver un angle qui parait intéressant. D’ailleurs la recherche de champignons est un véritable exercice physique.
En général, les champignons aiment les endroits sombres et humides. A la Tranche-sur-Mer, vous en trouverez, dans la forêt, à la lisière des bois, sous les aiguilles de pins, les feuilles et autres brindilles. Tentez de les dégager un peu pour mieux les photographier.

Le matériel

Compte-rendu des endroits où poussent les champignons, il faudra privilégier les appareils photos qui permettent facilement des sensibilités élevées. Utiliser des objectifs de focale 50 mm ou 80 mm afin de ne pas déformer les champignons par des grand-angulaire est une bonne solution.
Un objectif macro et/ou téléobjectif permettront d’augmenter la grandeur du sujet. Les détails apparaitront. En optant pour un arrière-plan flou, vous mettrez en valeur le champignon. Pour ce faire, choisissez un grand diaphragme (valeur F:x faible).
Un pied peu également apporter une aide précieuse pour augmenter la durée d’exposition.

Le cadrage

Comme pour les photos de châteaux de sable, baissez-vous, rapprochez-vous du sol pour avoir un beau point de vue et soignez vos cadrages. Deux outils peuvent vous aider : l’écran inclinable et la fonction live-view si votre appareil en est équipé.
Dans tous les sacs des photographes, il y a un sac poubelle utilisé pour s’allonger et ne pas se mouiller. Utilisez-le, c’est le moment !

Tentez un bokeh (flou) pour l’arrière-plan, il met le sujet principal en valeur. Enlevez les éléments inutiles ou gênants, comme une branche une feuille ou une brindille qui peuvent être devant l'objectif. Les champignons peuvent être très jolis vus de dessus. Et pourquoi ne pas photographier les chapeaux particulièrement esthétiques ?

Légèrement recadrés, les champignons attirent l’œil. Voyez ce que fait notre ami Michel.

Série de Pézizes par Michel Michel   Série de Pézizes par Michel Michel   Série de Pézizes par Michel Michel   Série de Pézizes par Michel Michel
Série de Pézizes par Michel Michel Cliquez sur les vignettes SVP

La lumière

Dans les sous-bois de la Tranche-sur-Mer, il peut faire très sombre dans certains endroits. La lumière qui vient d'en haut est souvent mal adaptée, filtrée par les feuillages, les pieds des champignons se retrouvent dans l’ombre.
Augmenter la sensibilité ISO de votre appareil est une première solution. Une autre sera d’augmenter la durée d’exposition (vitesse).

Vous pouvez aussi utiliser un flash muni d’un diffuseur. En le dosant correctement (balance lumière du jour-lumière artificielle), vous pouvez améliorer l’éclairage tout en gardant un aspect naturel et des couleurs vives et naturelles. Compte-tenu des zones d’ombres et des zones de lumière on pourra opter plutôt pour une mesure spot.
Mais il faut, et c’est une règle générale en photographie, privilégier la lumière du matin ou du soir.

Série de Tramètes par Michel Michel   Série de Tramètes par Michel Michel   Série de Tramètes par Michel Michel   Série de Tramètes par Michel Michel
Série de Tramètes par Michel Michel Cliquez sur les vignettes SVP

La forêt de La Tranche-sur-Mer

Où trouver des champignons ?

Série de Tricholomes par Michel Michel   Série de Tricholomes par Michel Michel   Série de Tricholomes par Michel Michel   Série de Tricholomes par Michel Michel
Série de Tricholomes par Michel Michel Cliquez sur les vignettes SVP

Le milieu le plus favorable est la forêt et ses abords immédiats. Feuillus et conifères qui voisinent sont la garantie d'une très grande diversité : cèpes, russules, clitocybes, morilles et autres chanterelles.
Certaines espèces apprécient néanmoins des conditions particulières. Les cèpes, qui se développent sous les chênes et les châtaigniers, affectionnent les endroits dégagés. Ils aiment les terrains acides. Ne négligez pas non plus les ronces qui recèlent fréquemment des sujets intéressants.

vesse 1 pm   vesse 1 pm   vesse 1 pm   vesse 1 pm
Série de Vesses par Michel Michel Cliquez sur les vignettes SVP

Quoi qu'il en soit, attention : il n'est pas facile de distinguer les champignons comestibles des autres, et ne les cueillez ou manipulez qu'avec prudence. C'est une nourriture délicieuse, mais certains d'entre eux sont très toxiques, même crus... S'il n'existe, en Europe, que 5 champignons vraiment mortels, plusieurs sont assez dangereux pour nous causer troubles ou ennuis !

 

  • Site mis à jour le mercredi 21 juin 2017.
Site des photographes tranchais ATPA